Thé Vert

Le thé vert provient des feuilles et bourgeons du théier, le camellia sinensis. Nombreuses sont les méthodes de culture et de traitement des feuilles récoltées qui permettent de produire des thés verts. Le dénominateur commun à toutes les méthodes, par contre, est que peu de temps après cette récolte des feuilles de thé, celles-ci doivent être flétries puis chauffées. Le processus de chauffage empêche en effet les feuilles de se transformer par un processus d’oxydation. Certains thés verts sont étuvés à la vapeur (par exemple au Japon) alors que d’autres sont torréfiés dans un wok chauffé au bois, au charbon ou à l’électricité. Il existe plusieurs centaines de thés verts. Certains ont des feuilles plates alors que d’autres ont des feuilles courbées ou roulées. Certains sont cultivés en plein soleil alors que d’autres sont produits à l’ombre, comme par exemple le thé japonais Gyokuro.

Voici les 67 résultats